Actualités

Découvrez nos dernières actualités web médical

Accueil Ι Chroniques e-santé Ι Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate

28 novembre 2023 publié par Pyramidale Communication

Le cancer de la prostate

Au sein de l’Agence Pyramidale Communication, nous mettons notre expertise au service de nombreuses pathologies en oncologie. Le cancer de la prostate en fait partie.

Les chiffres-clés du cancer de la prostate

  • Le cancer de la prostate est le plus fréquent des cancers en France : 16 % des cas incidents de l’ensemble des cancers et 28 % des cas chez l’homme. 1
  • Le nombre de nouveaux cas diagnostiqués en 2018 en France métropolitaine est près de 60 000. 2,3
  • Le cancer de la prostate est rare avant 50 ans et son incidence augmente progressivement avec l’âge. 2 L’âge médian au diagnostic est de 69 ans. 2
  • C’est un cancer de bon, voire très bon pronostic, avec un taux de survie à 5 ans de 93 %.1,2
  • Plus de trois quarts des décès surviennent après 75 ans, avec un âge médian de 83 ans. 1

Qu’est-ce que le cancer de la prostate ?

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne de la prostate dont il existe plusieurs stades : localisé, si la tumeur est limitée à la prostate ; localement avancé si la tumeur s’étend à des tissus autour de la prostate comme les vésicules séminales, le col de la vessie ou les ganglions lymphatiques ; et métastatique, si le cancer s’est propagé à des ganglions ou à d’autres organes. 4
L’antécédent familial, la prédisposition génétique, l’âge ou l’origine ethnique, sont les principaux facteurs de risque du cancer de la prostate. Des facteurs environnementaux ou le syndrome métabolique peuvent également être en cause. 1,5

Critères diagnostiques et prise en charge

Le cancer de la prostate est généralement asymptomatique. Dans la plupart des cas, les symptômes sont causés par une hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), ou une infection. Le cancer de la prostate associé à des symptômes est signe de progression de la maladie. 4
Les démarches de diagnostic et de prise en charge du cancer de la prostate sont basées sur les recommandations de l’Association Française d’Urologie – AFU (2022-2024). 1
La démarche diagnostic repose d’abord sur la détection précoce des cancers de la prostate à haut risque, du fait d’une mortalité élevée, de modalités diagnostiques disponibles et de thérapeutiques curatives validées. 1 La période de détection précoce s’étend pour la population générale de 50 à 75 ans et comprend l’identification des facteurs de risque (antécédents familiaux, origine ethnique) 1, le toucher rectal, et le dosage du PSA. 1,6
Les examens d’imagerie (échographie, IRM, TEP/IRM, TDM) présentent également un intérêt dans la stratégie diagnostic du cancer de la prostate et dans le bilan d’extension local, ganglionnaire et métastatique. 1 L’IRM par exemple, est l’examen d’imagerie de référence du cancer localisé. Il est recommandé avant la réalisation de biopsies prostatiques. 1

La démarche de prise en charge du cancer de la prostate va dépendre de plusieurs paramètres :

  • Dans le cas du cancer de la prostate localisé ou localement avancé, la surveillance active est le traitement de référence pour les tumeurs de faible risque évolutif. Chez les patients présentant des tumeurs de risque intermédiaire, la prostatectomie totale est indiquée et peut être proposée pour les tumeurs à haut risque ou localement avancé avec la possibilité d’un traitement multimodal. En cas de récidive biologique post-prostatectomie totale, la radiothérapie de rattrapage précoce est recommandée. 1
  • Dans le cas du cancer de la prostate métastatique, la suppression androgénique (SAd) reste le traitement de base.
    Cependant, pour tous les cancers de la prostate métastatiques hormonosensibles, la combinaison d’une suppression androgénique et d’une hormonothérapie de nouvelle génération (HTNG) est un standard. Pour les patients d’emblée métastatiques au diagnostic de haut volume/haut risque, un traitement par anticancéreux en plus de l’association SAd + HTNG peut être discuté pour les patients éligibles. Chez les patients présentant un cancer de la prostate résistant à la castration (CPRC), les nouvelles thérapies et la médecine de précision aident à mieux contrôler la progression tumorale et à améliorer la survie. 7

Un projet à réaliser ?

Pyramidale communication, agence de communication santé vous accompagne dans vos projets de communication médicale et de marketing digital santé. Nous sommes des pionniers dans le domaine de la communication santé multicanale.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande, nous sommes à votre écoute !

Nos équipes vous accompagneront à chaque étape de votre projet.

HTNG : hormonothérapie de nouvelle génération ; SAd : suppression androgénique.

Références :

  1. Recommandations du comité de cancérologie de l’association française d’urologie – actualisation 2022-2024 : cancer de la prostate – diagnostic et prise en charge de la maladie localisée
  2. Institut national du cancer. Le cancer de la prostate. Disponible sur le lien : https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-de-la-prostate
  3. Santé publique France. Incidence des principaux cancers en France métropolitaine en 2023 et tendances depuis 1990. Publié le 4 juillet 2023. Disponible sur le lien : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/545862/3958555?version=1
  4. AFU. Cancer de la prostate. Disponible sur le lien : https://www.urofrance.org/patient/pathologies-urologiques/cancer-de-la-prostate/
  5. Barsouk A, et al. Epidemiology, Staging and Management of Prostate Cancer. Med. Sci. 2020:8(3):28. https://doi.org/10.3390/medsci8030028
  6. Rozet F, et al. CCAFU french national guidelines 2016-2018 on prostate cancer. Progrès en Urologie. 2016;27(Suppl. 1):S95-S144.
  7. Recommandations du comité de cancérologie de l’association française d’urologie – actualisation 2022-2024 : cancer de la prostate – prise en charge de la maladie métastatique et de la résistance à la castration. Disponible sur le lien : https://www.urofrance.org/recommandation/recommandations-du-comite-de-cancerologie-de-lassociation-fran-%CC%A7caise-durologie-actualisation-2022-2024-cancer-de-la-prostate-prise-en-charge-de-la-maladie-metastatique-et/

PARTAGER CET ARTICLE :   

Pyramidale Communication

ARTICLE RÉDIGÉ PAR PYRAMIDALE COMMUNICATION

Prenez contact avec Pyramidale Communication